Appuie-mains stalles 71-72. Un ermite plutôt qu'un religieux. Forte barbe, bonnet carré, il porte une chape qui rappelle celle des Frères Prêcheurs. Il égrène une patenôtre composée de dix grains enfilés dans un cordon arrêté à chaque bout par une petite houppe (3).

Appuie-mains stalles 72-73. Est-ce une religieuse? La tête enveloppée de la guimpe et couverte d'un long voile, elle est agenouillée devant un prie-Dieu couvert d'une courte housse, sur lequel est posé un livre ouvert qu'elle maintient de la main droite, tandis que, de la gauche, elle écarte son voile, comme si elle était distraite de sa méditation par quelque événement extérieur (4).

(3) Sa main droite est brisée. - Plusieurs personnages des stalles de la cathédrale de Rouen portent des patenôtres analogues. - II y avait â Amiens une maison à l'enseigne de l'Ermite. - En 1497 l'ermite de « l'ermitage Ringuet » (Notre-Dame de Grâce) compte parmi les religieux mendiants de la ville d'Amiens. Echevin. du 25 août 1497 Arch. de la ville d'Am., BB 17, fol. 176 v°.
(4) Le visage est fruste.