RAMPE I 107. - 1er groupe (9). - Samson souffrit alors d'une soif ardente : le Seigneur ouvrit une molaire de la mâchoire d'âne, des eaux en sortirent et Samson put en boire et reprendre des forces (1). Samson (2), est à genoux, en prières devant un rocher planté d'arbres, sur lequel est posée la mâchoire d'âne, de la molaire de laquelle s'échappe un filet d'eau.
2e groupe. – Samson était allé passer la nuit chez une courtisane dans la ville de Gaza; avertis de sa présence, les Philistins fermèrent les portes et y placèrent des gardes afin de le tuer lorsqu'il sortirait. Samson dormit jusqu'à minuit, et s'étant levé, saisit les deux battants de la porte avec les jambages et la serrure; les ayant chargés sur ses épaules, il alla les porter au haut de la montagne qui regarde Hébron (3). Fléchissant les genoux et portant sous chaque bras un vantail de porte solidement bâti avec ses gonds, pentures, boulons, etc., Samson se dirige vers le haut de la rampe.

(9) Sur le montant le plus élevé.
(1) Jud.. XV, 17-19.
(2) Une partie du bas du visage est brisée.
(3) Jud., XVI. 1-3.