MISÉRICORDES. - 78. – Alors Joseph embrassa tous ses frères, en commençant par Benjamin (1). Tendrement penché sur le cou de Benjamin qu'il embrasse avec effusion, Joseph relève doucement l'enfant, les bras enlacés. Six autres frères sont présents dans des attitudes qui expriment les sentiments divers dont ils sont animés. Les murailles crénelées du palais se voient toujours à l'arrière-plan.

(1) Gen., XLV, 14, 15.